Alexandre II (1818-1881)

 Alexandre II (1818-1881) Alexander_IIAlexandre II est sans aucun doute le tsar ayant fait le plus avancer le peuple russe vers la modernité et la démocratie. Né le 29 avril 1818, il devient tsar le 2 mars 1855 alors qu’il approche des 40 ans. A ce moment là de l’Histoire, la Russie subit de nombreuses défaites face aux français et aux anglais. Le tsar engage alors des réformes afin de moderniser son pays (la libération des serfs, l’humanisation de la justice avec l’abolition du fouet, l’ouverture des universités à la petite bourgeoisie…). Ces réformes vont lui donner le titre de tsar libérateur. Mais on voit alors apparaître un début de mouvement révolutionnaire chez les étudiants de la petite bourgeoisie. Ce nouveau mouvement veut une entière destruction de l’ancien ordre : c’est donc une forme d’anarchisme. Tourgueniev lui donne pour nom le nihilisme.

Alexandre II subit un premier attentat le 4 avril 1866. Heureusement le tir le manque de peu et il décide alors d’arrêter les réformes en cours. Dans un même temps il rencontre une jeune femme de trente ans plus jeune que lui : Catherine Dolgorouki, plus connue sous le nom de Katia. De cette union naissent trois enfants et il l’épousera peu après la mort de sa femme. Alexandre II est victime d’un deuxième attentat lors d’une visite à Paris, ce qui réduit à néant un projet de rapprochement entre la Russie et la France. Ses réformes n’étant pas toutes acceptées, il se tourne vers l’extérieur et décide d’étendre l’empire russe. Il soumet le Turkestan, une partie des peuples du Caucase et un peuple tchétchène. De plus il vend l’Alaska aux Etats-Unis et reporte son attention sur Constantinople, mais la conquête de la ville échoue suite aux menaces britanniques. Les anarchistes intensifient alors leurs tentatives d’assassinat contre la personne d’Alexandre II et ils parviennent à leur fin le 13 mars 1881. Son fils qui accèdera au trône, balayera la plupart des réformes libérales.

 

 

 

Publié dans : ||le 19 novembre, 2010 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Catherine II (1729-1796)

Catherine ll, autrement nommée Catherine la Grande, vient d’une famille princière du nord de l’Allemagne. Durant son enfance, elle reçoit l’éducation plutôt banale d’une petite princesse. Sa famille la délaissait : son père était un général haut-gradé auprès du roi de Prusse et sa mère s’intéressait uniquement à la mode et aux bijoux. Cette dernière désirait un garçon comme premier enfant et reporte donc son affection sur le fils qu’elle aura quelques années après Catherine. Privée de cet amour maternel, la jeune princesse se réfugie dans la lecture et devient très vite plus mature que ses autres camarades de jeux. En effet, sa famille n’était pas seulement princière mais aussi très cultivée : Catherine a grandi dans une atmosphère de livres et de réflexion avec de nombreux visiteurs qui entretenaient la conversation.
Enfin, un jour, une lettre est arrivée. Elle marque le point de départ de la vie hors du commun dont a souvent rêvé la jeune fille. L’impératrice Elisabeth cherche en effet une femme pour son neveu Pierre lll, héritier du trône de Russie. Catherine et sa mère Johanna sont donc convoquées dans les plus brefs délais à Saint-Pétersbourg. Catherine comprend tout de suite qu’on va la marier à l’un des personnages les plus important de l’époque : le futur empereur de Russie. Arrivée au palais royal on lui présente directement le jeune homme, il a alors seize ans et elle seulement quinze.(suite prochainement)

Publié dans : ||le 19 novembre, 2010 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Pierre Ier (1672-1725)

Pierre Ier voit le jour en 1672 à Moscou, fils d’Alexandre Ier et de Nathalie Narychkine. Il a deux demi-frères, Fédor et Ivan. Lorsque Alexandre Ier meurt en 1676, Fédor accède au trône, mais il décède en 1682. Pierre, alors agé de 10 ans  et Ivan agé de 16 ans sont donc tous deux proclamés tsars, un fait sans précédent dans l’histoire de la Russie. Nathalie, la mère de Pierre est Régente de Russie, mais rapidement écartée et remplacée à la régence par Sophie, la soeur de Fédor, qui règne de 1682 à 1689.

La régente Sophie confine Pierre et Nathalie dans le village de Préobrajenskoïé, dans les environs de Moscou, où Pierre est laissé aux médiocres soins de son précepteur Zotov. En 1689, Pierre tente de s’emparer du pouvoir, et parvient avec son frère Ivan à faire se retirer la régente Sophie en 1689 dans un couvent. Les deux frères partagent alors le pouvoir jusqu’en 1696, date à laquelle Ivan meurt.

Pierre Ier devient le seul souverain et prend définitivement le pouvoir en 1696. Son goût pour la guerre l’envoie faire de nombreuses campagnes afin d’agrandir le territoire de l’empire et ouvrir de nouveaux accès au reste du monde.

Pierre Ier a beaucoup réformé la Russie, tant juridiquement qu’économiquement.

Publié dans : ||le 19 novembre, 2010 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Nicolas II (1868-1918)

Publié dans : ||le 19 novembre, 2010 |Pas de Commentaires »

Laisser un commentaire

Les Chroniques extranormale... |
ladychatterley |
touha6080 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Téâ Formation
| fini les 3 singes
| Mettis & Stanislas